Epidémiologie, stratégies thérapeutiques et virologie cliniques dans l'infection à VIH
Accueil
FHDH
A propos de la base
Déjà 20 ans !
DOMEVIH
Principaux résultats
- RICE février 2013
- Publications
L'équipe
- Le GEC
- U1136 (ex-U943)
Collaborations
Etudes cliniques
ONCOVIH
Autres études
EPIDERMAS
FranceCoag
Doctorants - post-docs
EPICLIN 2010

CONTEXTE

La dermatite séborrhéique est une affection courante, touchant 2 à 10 % de la population, constituant un motif fréquent de consultation en dermatologie.

Evoluant par poussées, la dermatite séborrhéique se manifeste par l’apparition de petites plaques érythémateuses et desquamatives sur les zones séborrhéiques du visage (lisière du cuir chevelu, sourcils et région intersourcillère, plis naso-géniens et mentonnier) et présente un caractère affichant et récidivant.

Les patients ressentent une invalidité liée à la sévérité et à la fréquence des poussées, ainsi qu’à leur éventuelle résistance au traitement

Les facteurs de risque de dermatite séborrhéique et de poussées sont mal connus.

Parmi les facteurs probablement favorisant le développement de cette maladie et les poussées, on peut citer : les levures de type Malassezia, certains antécédents de maladies (infection par le VIH, certains cancers, pancréatite chronique, maladies de Parkinson...), l’immunodépression, la dénutrition, les périodes de stress et les variations climatiques.

Mais ces facteurs de risques n'ont à ce jour jamais été formellement étudiés ; c'est ce que nous nous proposons de faire grâce à l'enquête EPIDERMAS.

Retour

Adresse Mentions légales Extranet Administration